Les bienfaits de l’activité physique pendant la grossesse

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest
Share on email
Email
L’article qui suit reflète mon opinion/expérience personnelle sur l’activité physique pendant la grossesse. Il est important de consulter un professionnel de la santé si tu es enceinte et que tu veux débuter/continuer l’entraînement.

Depuis plusieurs années, l’activité physique d’intensité modérée est considérée comme primordiale chez la femme enceinte. Les autorités médicales confirment que, pour une grossesse “normale”, l’activité physique n’augmente pas le risque de fausse couche, de naissance prématurée, de bébé à faible poids ou de césarienne. 

Selon le guide Active pour la vie de Kino-Québec, bouger durant la grossesse est bénéfique pour la mère comme pour son bébé. C’est plutôt la sédentarité qui peut causer problème! Ceci étant dit, si tu es enceinte et que tu veux débuter une activité physique, c’est possible! N’oublie pas de consulter ton professionnel de la santé avant tout!

Pour retirer un maximum de bienfaits de tes entraînements, il y a certains points à prendre en considération lorsqu’on s’entraîne pendant la grossesse. Les spécialistes recommandent de bouger un minimum 2 h 30 par semaine, mais idéalement tous les jours (environ 20 minutes). Aussi, comme les efforts trop intenses sont déconseillés, tu peux choisir de pratiquer une activité physique d’intensité modérée comme la marche rapide, l’aquaforme, un entraînement conçu pour les femmes enceintes, etc. 

Une activité est considérée comme “modérée” quand ton rythme cardiaque augmente, mais que tu restes capable de parler avec un léger essoufflement.

Pour tirer un maximum de bienfaits de l’activité physique, n’hésite pas à varier les types d’entraînements.

  • Les séances cardiovasculaires aident à réduire l’essoufflement et à améliorer l’endurance.
  • Les séances de musculation favorisent une bonne posture et peuvent réduire les douleurs lombaires ou pelviennes en cours de grossesse.

À ce sujet, il existe bon nombre d’exercices de renforcement pelvien qui peuvent être pratiqués tous les jours. Naître et grandir propose un article pour te familiariser avec le sujet. Je t’invite toutefois à en parler avec ton professionnel de la santé (ou avec un physiothérapeute spécialisée en rééducation périnéale et pelvienne).

Reste à l’écoute de ton corps et de tes besoins. Ne cherche pas la performance, mais plutôt la sensation de bien-être qu’une séance d’exercice t’offre. Tu peux considérer que tu as eu un « bon entraînement » quand tu te sens bien avant, pendant et après celui-ci.

Peu importe l’activité que tu pratiques, tu dois respecter tes limites et y aller selon tes capacités en tout temps.

Comme mentionné plus haut, être active pendant ta grossesse est bénéfique à tous les niveaux. Sur le plan physique, bouger quotidiennement peut aider à :

  • améliorer ta posture,
  • atténuer les risques et/ou la sévérité des douleurs lombaires ou de la région pelvienne,
  • maintenir ou même améliorer ta condition physique générale,
  • réduire la possibilité de prendre trop de poids pendant la grossesse (principalement au 3e trimestre),
  • diminuer la possibilité de diabète de grossesse et/ou hypertension,
  • favoriser une meilleure oxygénation du placenta.

Comme tu veux t’assurer que tout est OK pour ton bébé, tu seras plus à l’écoute de ton corps. Le fait d’être consciente de tes ressentis peut t’éviter certaines blessures, mais peut aussi être bénéfique sur le plan mental. En effet, l’activité quotidienne contribue à :

  • ressentir moins de fatigue au quotidien (meilleure qualité de sommeil),
  • diminuer le stress perçu,
  • améliorer ton estime personnelle,
  • augmenter ta vitalité et ta qualité de vie durant ta grossesse,
  • réduire les symptômes d’anxiété et de dépression (pendant et après la grossesse).

Les bienfaits de l’entraînement modéré pendant la grossesse sont nombreux, mais ce mode de vie actif a des répercussions positives sur ton accouchement et ton 4e trimestre.

  • Maintien ou amélioration de ton endurance à l’effort, ce qui peut aider à réduire la durée du travail (1re phase) ainsi que les interventions médicales lors de l’accouchement.
  • Reprise plus aisée des gestes de la vie quotidienne qui exigent force et endurance.
  • Récupération plus rapide et facile.
  • Contribution au bien-être mental du  4e trimestre.

L’information partagée dans cet article ne remplace pas les conseils d’un professionnel de la santé. Je me suis basée sur mon expérience personnelle ainsi que sur du contenu partagé par des sources fiables.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest
Share on email
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Qui est Emilie?

Emilie Robidas est la directrice générale de Destination Wellness inc. et l’une des leaders les plus connues du Québec dans le domaine de l’entrepreneuriat en ligne ainsi que du coaching en développement personnel. Leader primée et mentor à la tête d’une équipe composée de plus de 9000 coachs, elle se classe année après année parmi les meilleures de l’entreprise Beachbody ®. 

cours
gratuit

Viens suivre ta première formation gratuite avec moi :

Vivre Pleinement

gym
virtuel

Joindre le gym virtuel, c’est te joindre à une communauté en ligne de femmes déterminées comme toi qui seront à tes côtés pour rester engagées jour après jour.

deviens coach

Avoir du succès à titre de coach nécessite de créer des bases solides afin de lancer ton entreprise avec confiance et conviction. En joignant notre équipe, tu auras accès à une formation exclusive qui te permettra de démystifier tous les aspects essentiels du coaching et du business en ligne.

Point de Mire

Abonne-toi à ma Newsletter

JE DÉTESTE LE SPAM AUTANT QUE TOI, ET TU PEUX TE DÉSABONNER À TOUT MOMENT.
Catégories du Blog