fbpx

Déménager au Costa Rica : le Q & A

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest
Share on email
Email

Si tu me suis sur les réseaux sociaux, tu le sais déjà : Damien et moi avons officialisé notre déménagement temporaire au Costa Rica! Pour répondre aux nombreuses questions que nous avons reçues, nous avons filmé un vlog que tu peux retrouver sur ma chaîne YouTube.

Nous avons choisi de filmer en anglais, car Damien est plus à l’aise pour s’exprimer dans cette langue. Par contre, pour faciliter la compréhension de tout le monde, j’ai décidé de traduire le contenu de la vidéo et de le partager sous forme d’article de blogue. Bonne lecture!

Si tu as des questions sur notre aventure ou si c’est également un rêve que tu caresses, n’hésite pas à m’écrire! Reste aussi à l’affût : Damien et moi ferons d’autres vlog sur ce grand changement pour partager un maximum d’informations sur notre vie là-bas!

Comment tout a commencé…

Damien a été monteur de ligne au Québec pendant environ cinq ans. Il travaillait à l’extérieur de la maison en semaine, et était à la maison uniquement les fins de semaine. À ce moment, on rêvait déjà de voyager plus et, peut-être même, d’aller travailler dans “le sud”.

Quand Leo était petit, on a plutôt pris la décision d’aller s’établir en Colombie-Britannique, car Damien avait une belle opportunité pour un poste qui lui permettrait d’être plus souvent à la maison avec Leo et moi. Ça a aussi été un gros leap of faith pour moi qui me suis lancée à temps plein dans l’aventure Beachbody au même moment!

Un congé sans solde qui s’étire

Damien travaillait fort, et ma business était de plus en plus florissante! On s’est donc assis pour calculer combien l’entreprise de coaching devait rapporter pour remplacer le salaire de Damien. Quand Cali a eu neuf mois, grâce aux revenus générés par mon entreprise, Damien a pris un congé sans solde pour rester à la maison et être papa à la maison! À la fin de ces neuf mois, tout le travail qu’on avait fait nous a permis que Damien quitte son emploi de monteur de ligne officiellement.

À partir de ce moment, plus rien ne nous retenait en Colombie-Britannique, ni nulle part ailleurs. Tout ce qu’on a besoin est d’un téléphone et une bonne connexion Internet! Nous avions donc décidé d’aller essayer la pura vida au Costa Rica mais… je suis tombée enceinte de Jack! Damien et moi avons décidé de mettre notre plan “Costa Rica” sur pause, de revenir s’établir au Québec près de nos familles. Plusieurs autres événements se sont déroulés de la naissance de Jack à aujourd’hui : la business qui continue de se développer (jusqu’en France!), un déménagement, la pandémie, la naissance de Lili…

Malgré tout, on n’a jamais cessé de rêver au Costa Rica. L’an dernier, quand j’étais enceinte de Lili, on a failli mettre la maison en vente et partir… pour se rabattre sur un “plan sur quatre ans”… pour finalement décider de partir cet été!

Vendons-nous notre maison?

Non! Nous adorons notre maison, son emplacement, notre terrain très privé!

Dans certaines de nos décisions, Damien et moi pouvons parfois être “noir ou blanc”, “tout ou rien”. Cette fois, nous y allons plus prudemment. Nous sommes allés au Costa Rica pendant cinq semaines, mais c’était plus un mindset de vacances. Nous avons donc décidé d’attendre avant de vendre la maison pour voir comment toute la famille va s’adapter à la vie au Costa Rica.

Où habiterons-nous?

Nous allons habiter dans la région de Guanacaste près de Playa Flamingo. Nous avons choisi cette région, car nous avons des amis qui vivent là-bas en ce moment. C’est une région un peu plus “importante” et il y a plus d’écoles. Donc ça facilite un peu la transition.

Pourquoi le Costa Rica?

Quand on pensait aux pays dans lesquels nous aimerions habiter, nous n’avions pas visité la majorité d’entre-eux. On s’est alors demandé quelle serait la destination la plus “réaliste” que nous pourrions vouloir aller, et c’était le Costa Rica.

Nous avons donc planifié notre voyage (à la fin 2019), et on a apprécié que le pays est à moins de 5 h de vol de Montréal. Nous sommes aussi tombés en amour avec la région et le pays tout entier! Et que dire de la vibe “pura vida” : tout est plus relax, le rythme de vie est plus lent, et c’est vraiment ce qu’on recherche en ce moment.

Pourquoi partir pour une année complète?

Damien et moi avons choisi de partir pour un an afin de tester la vie au Costa Rica durant toutes les saisons (incluant la saison des pluies). On a aussi décidé de prendre en considération le fait que… les enfants doivent aller à l’école! Dans le changement, on voulait quand même leur offrir une certaine stabilité, et quitter le Québec pour six mois seulement ne le permettait pas.

Et pour être bien franche : on voulait vivre une année complète sans neige! Je ne suis pas la plus grande fan de l’hiver, et j’ai hâte de voir comment je vais me sentir de pouvoir marcher pieds nus tous les jours dans le sable et l’herbe, de ne pas geler, d’entendre le son des vagues au quotidien, de voir des levers et des couchers de soleil merveilleux… 

Départ prévu en juillet

Nous partons pour le Costa Rica vers la mi-juillet. Le mois de juillet est très occupé dans notre famille. Il y a plusieurs anniversaires, donc celui d’un an de Lili, et nous voulons célébrer le plus possible avec nos familles avant de quitter le Québec.

Nous avons aussi le plus gros événement annuel de notre entreprise qui aura lieu en présentiel, ce qui est super excitant! Enfin, nous avons décidé de partir durant l’été pour que les enfants puissent s’adapter un peu à leur nouvel environnement avant de débuter l’école en septembre.

Avons-nous acheté une maison au Costa Rica?

Non, nous n’avons pas acheté une propriété. Nous avons plutôt décidé de louer une maison pour un an. Et elle est à distance de marche de la plage, ce qui est parfait pour nous avec les quatre enfants!

L’industrie touristique est très forte au Costa Rica. C’est donc très lucratif pour les hôtes de louer des propriétés à la semaine ou au mois. Trouver un bon deal pour une année a été un gros défi! Nous avons eu de la chance de trouver une propriété qui nous plaisait et dont le propriétaire a accepté de nous faire un rabais pour une location annuelle.

Nous avons travaillé avec une avocate au Québec, car au Costa Rica, ça semble être une façon courante de “faire des affaires”. Ce n’est pas comme ici où tu peux simplement signer un papier, sans avocat, pour confirmer un bail. Notre avocate nous épaule dans le processus et a demandé quelques ajustements au contrat de location pour s’assurer que tout était en ordre.

Un de nos objectifs en partant au Costa Rica est de profiter au maximum de l’extérieur, des couchers de soleil, de la plage…

L’école à la maison pour Leo, Cali et Jack?

Oh non! Damien s’est improvisé professeur à la maison durant la pandémie et… ce n’est pas fait pour lui! (On remercie d’ailleurs tous les enseignants pour l’excellent travail qu’ils accomplissent au quotidien!)

Au Québec, les enfants vont à l’école privée. Et nous avons décidé de faire la même chose au Costa Rica. Dans la région où nous habiterons, il y a cinq ou six écoles privées qui sont accessibles. Nous avons trouvé une école qui s’arrime bien avec notre famille et avons entamé des démarches d’inscription. Nous avons dû fournir les bulletins ainsi qu’un “portrait de l’enfant” complété par les enseignantes du Québec dans le processus, et Leo, Cali et Jack ont tous été acceptés!

Une différence “importante” avec leur école au Québec : ils étudieront en anglais (et en espagnol!) plutôt qu’en français. Mais comme ils sont tous bilingues, ça devrait bien se passer. Damien et moi sommes heureux que l’espagnol soit un aspect important à l’école choisie, car on pourra tous vivre une immersion complète!

Une communauté francophone au Costa Rica

Lors de notre premier voyage, nous avons remarqué qu’il y a vraiment une belle communauté francophone, du Québec comme de la France, dans notre région d’adoption. Quand on visitait les petits marchés, on entendait souvent parler français!

Nous avons aussi une amie qui est dans la région de Samara avec sa famille depuis plus d’un an et demi. Ils nous ont été d’une aide précieuse! (Et son exemple est peut-être un peu aussi ce qui nous a poussé à devancer notre fameux “plan sur quatre ans” à… maintenant!)

Fun fact : à l’école, une des personnes de l’administration est une canadienne francophone, ce qui est super! 

Comment les enfants vivent-ils ce changement?

Ils sont très excités! On a toujours été une famille “tissée serrée” : on fait beaucoup d’activités et de voyages ensemble. Comme on a déjà visité le Costa Rica, ils se souviennent du plaisir qu’ils ont eu lors de ce voyage. 

Ils réagissent aussi selon notre énergie : nous ne sommes pas stressés ou anxieux par rapport aux changements importants qui s’en viennent. Il faut aussi penser qu’ils sont encore jeunes, Leo vient d’avoir 10 ans, donc c’est un timing qui est peut-être meilleur que s’ils étaient au secondaire avec leur gang qu’ils ne voudraient pas laisser…

On ne sait pas comment ils se sentiront quand ce sera réel et qu’on sera vraiment là-bas : les vacances, ce n’est pas comme la vraie vie avec l’école! 

Et le développement de la business dans tout ça?

On nous a demandé comment on pourrait continuer à travailler sur notre entreprise à partir du Costa Rica alors que ce n’est pas un marché en développement. Trois mots :

Entreprise en ligne

Comme je l’ai mentionné précédemment, tout ce qu’il nous faut est un téléphone (tablette/ordinateur) et une connexion Internet. J’ai développé une majeure partie de mon entreprise au Québec à partir de la Colombie-Britannique. Damien et moi continuerons donc à travailler de la même manière que nous le faisons depuis plusieurs années déjà!

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest
Share on email
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Qui est Emilie?

Emilie Robidas est la directrice générale de Destination Wellness inc. et l’une des leaders les plus connues du Québec dans le domaine de l’entrepreneuriat en ligne ainsi que du coaching en développement personnel. Leader primée et mentor à la tête d’une équipe composée de plus de 9000 coachs, elle se classe année après année parmi les meilleures de l’entreprise Beachbody ®. 

cours
gratuit

Viens suivre ta première formation gratuite avec moi :

Vivre Pleinement

gym
virtuel

Joindre le gym virtuel, c’est te joindre à une communauté en ligne de femmes déterminées comme toi qui seront à tes côtés pour rester engagées jour après jour.

deviens coach

Avoir du succès à titre de coach nécessite de créer des bases solides afin de lancer ton entreprise avec confiance et conviction. En joignant notre équipe, tu auras accès à une formation exclusive qui te permettra de démystifier tous les aspects essentiels du coaching et du business en ligne.

Point de Mire

Abonne-toi à ma Newsletter

JE DÉTESTE LE SPAM AUTANT QUE TOI, ET TU PEUX TE DÉSABONNER À TOUT MOMENT.
Catégories du Blog